Mantes TV – L'actualité de Mantes en Yvelines
L'info TV de Mantes en Yvelines


Mantes-la-Jolie

11 avril 2012

Mantes – L’article de l’« Express » fait polémique auprès des élus !

 

Le 11.04.2012

 

Malgré ses efforts pour améliorer son image, la ville de Mantes-la-Jolie lutte toujours autant, pour se débarrasser de sa réputation.

Etre pauvre au milieu des riches…  Voilà les frais de cette position délicate que subit Mantes la jolie en se voyant consacrer une page dans le magazine « l’Express », qui vient de publier un numéro spécial Yvelines. La commune apparaît comme la ville étant la plus pauvre du département, juste après Trappes. Si le qualificatif ne choque pas outre mesure et si beaucoup d’informations ne souffrent d’aucune contestation, le contenu de l’article dédié à Mantes a provoqué un certain étonnement. On y apprend par exemple qu’au Val Fourré, il « ne reste plus que les plus pauvres, les chômeurs, bénéficiaires des minima sociaux, d’origine étrangère pour la plupart ». Les « Blancs » et les « musulmans » ne se mélangent plus, chaque communauté vivant « retranchée dans ses bâtiments ».

« C’est un texte énervant qui accumule les clichés » confie le père Philippe Potier, qui a organisé il y a quelques jours une collecte alimentaire… entre catholiques et musulmans. « Déjà, faire la différence entre blanc et musulman est maladroit, note Jean-Luc Santini, adjoint au maire (UMP) de Mantes-la-Jolie. Mais globalement, cet article est négatif et ne reflète pas la réalité de notre ville. »

Le sujet n’est pas sans portée politique. Notamment pour les élus et le maire, Michel Vialay, qui peine depuis des années à améliorer l’image de leur commune. « Contrairement à ce qui est écrit, je ne pense pas que les écarts se soient creusés entre le Val-Fourré et le centre-ville. Et la dette n’a jamais atteint 100 M€. La réalité, c’est que les Mantais sont globalement satisfaits de leur ville et du cadre de vie », témoigne l’édile.

« Beaucoup d’habitants du Val-Fourré ne veulent pas partir du Val-Fourré. Et beaucoup de ceux qui partent veulent y revenir. Il est dommage de ne pas le mentionner », insiste Sidi El-Haimer, adjoint au maire chargé des affaires sociales.

{lang: ‘fr’}

A voir :


Au sujet de

mantestv





3 Commentairess


  1. Mathieu

    Je ne suis pas originaire de Mantes mais j’ai vécu au Val fourré et je peux vous garantir que cette ville est loin de ce que l’on peut imaginer contrairement à l’article de l’Express !! Je me suis crée bcp de relation la bas (aussi avec des arabes et noirs !) et pourtant je suis blanc , c’est une ville trés solidaire et qui a son charme ! L’Express a t-il vraiment mis les pieds la bas ? Je ne pense pas !!!!!


  2. Mat

    À mon avis les journalistes de L express se sont cantonnés à glaner des infos sur le net sans être venu sur le terrain.Mantes la Jolie à beaucoup changer depuis ces dernières années….aménagements urbain,il y a même un Monoprix ds le centre ville …Entre Mantes la jolie, MAntes la ville, la zone d activité de BUchelay…Encore une tentative de montrer les banlieue du doigt.


  3. Jeff

    Moi je ne suis pas d’accord non plus pour dire que tout est rose et beau, comme le disent les commentaires qui me précèdent. Mantes a quand même un taux de délinquance et d’insécurité supérieur à la moyenne, je me suis par exemple fait fracturer ma voiture 2 fois en 1 semaine et demie (cela a cessé quand j’ai dormi dans ma voiture pour choper le petit malin qui faisait ça la nuit).

    Il y a du communautarisme, on ne peut pas le nier, certains se regardent en chiens de faïence en montrant les dents, les propos haineux fusent parfois, et une amie ne sort pas sans moi le soir, parce que toute seule elle a peur et je la comprends.
    Au sujet de la pauvreté de la commune, je peux dire qu’avec le racket de la municipalité qui fait payer toutes les places de parking, effectivement Mantes n’est pas si pauvre que le prétend l’Express…

    Il y a de bonnes choses qui se font, tant sur le plan social que culturel, mais le chemin est encore très long pour qui veut faire de Mantes une ville quasi-irréprochable.

    La vérité se trouve entre le « tout est bien à Mantes » et l’article d’un journal qui veut vendre avec une accroche stéréotypée qu’on ne présente plus, sur un thème vendeur lui aussi : les jeunes racailles de banlieue. Ce thème de prédilection qui a permis à N.Sarkozy d’être président.

    Il y a des problèmes, les alentours de la gare ne sont pas sûrs, alors que l’hôtel de police est installé à 100 mètres, par exemple…

    Un autre problème est celui du logement. Je ne pointe pas du doigt la Camy ou d’autres organismes, parce que je sais que l’offre immobilière est périlleuse, et la demande tellement forte qu’il est dur de savoir où donner de la tête.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>