Mantes TV – L'actualité de Mantes en Yvelines
L'info TV de Mantes en Yvelines


A la une

5 décembre 2012

Un Référendum à Mantes, pour savoir qui va gérer 170 M€ par an ?

On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec le terme d’actualité : référendum.
Le référendum désigne une procédure par laquelle l’ensemble des citoyens d’un territoire donné est appelé à exprimer une position sur une proposition qui leur est faite, concernant « une mesure qu’une autre autorité a prise ou envisage de prendre ».

Mantes TV avait déjà relaté les faits dans nos articles précédents (voir article)
- La crise de l’UMP se serait propagée dans le Mantois ?
- Est ce un référendum local pour un vote UMP entre Jean-François Copé et Francois Fillon ?
- En quoi va servir ce référendum ?
C’est l’ensemble des questions que les Mantais se posent ?
Pour les uns, le 9 décembre 2012 sera un jour peu banal pour les habitants de Mantes-la-jolie dans les quartiers du Centre ville, de Gassicourt ou du Val fourré.
En effet, Ils sont appelés à s’exprimer par référendum et à se prononcer par un OUI ou NON concernant la représentativité du nombre de sièges afin d’élire le président de la CAMY (Communauté d’Agglomération de Mantes-en-Yvelines). Le NON permettrait au maire actuel de Mantes-la-Jolie, Mr Michel Vialay (UMP) d’assoir sont autorité sur son territoire et d’influencer sa position face au président de la CAMY Mr Dominique Braye (UMP).
Tout a commencé le 25 septembre. Ce soir-là, en conseil communautaire, un projet d’accord local est accepté. Il prévoit que Mantes-la-Jolie dispose de 17 sièges sur 80 alors que la ville aurait du se prévaloir de 26 sièges sur 80.
 

En effet, une loi du 16 décembre 2010 prévoit à chaque commune d’être membre d’une communauté d’Agglomération. Ainsi 35 communes intégrera la CAMY en 2013 avec un budget de 170M€ à répartir dans le Transport, les logements, déchets, eau, social et emploi, développement économique, sport et culture…
Pour faire simple, en 2014 il faudra un nouveau président de la CAMY qui remplacera Mr Dominique Braye président sortant.

Le successeur gérera les 170 Millions d’Euro en 2014 ?
D’où la nécessité d’avoir un maximum de siège puisque des élections en interne devront élire le nouveau Président de la CAMY (Communauté d’Agglomération de Mantes-en-Yvelines) !

Sans langue de bois, c’est un peu « Qui veut gérer des Millions ? »

Du fait qu’aucun accord n’a été trouvé avec la CAMY, Mr Michèle Vialay Maire de Mantes-la-Jolie c’est exprimé :

« C’est profondément inéquitable. Cela représente 21,25% des sièges alors que la population de notre ville compte pour 38,60% de la population de la CAMY soit 43 128 habitants.
Et si le maire de Mantes-la-Jolie propose un référendum, c’est, selon ses dires  « Je souhaite donner la parole aux habitants sur une question qui va engager leur avenir ». Il demande à l’ensemble de ses administrés de voter « NON » au référendum du 9 décembre prochain !

Au sein de la majorité municipale plusieurs sons de cloche :
Mr Daniel Péreau et Mme Clothilde Kraus ont clairement affiché leurs oppositions en citant :
« Ne prenez pas part à cette mascarade démocratique qui coûte inutilement cher en ces temps de crise. »

Pour le Groupe de démocratie et citoyenneté locales C’est NON, se serait je cite :
« il vous faut voter car faire sans vous , c’est bien souvent faire contre vous, il vous faut voter non pour élargir le nombre de vos représentants !’ c’est exprimé Mr Joël Mariojouls »

Pour le PS représenté par Mr Guillaume Quévarec  se serait je cite :
« Abstenez vous sur ce référendum inutile et coûteux

Pour Le PCF Mr Marc Jammet « votez NON » :
« Je vous propose de voter non et de voter nombreux »

Pour le Mouvement de la pluralité Populaire représenté par Mr Kader Taouza « votez NON« , se serait je cite :
« Un autre choix est possible à nous de le vouloir »

Et Enfin pour l’UDI représenté par Mr Aziz Senni « Abstenez-vous » se serait je cite :
« Par ce référendum, le Maire de Mantes-la-Jolie nous demande de corriger ses fautes, de cautionner ses erreurs de jugement et son incompétence diplomatique avec la CAMY et les autres communes »

Le référendum local décisionnel sur la représentation de la ville au sein de la CAMY se tiendra le dimanche 9 décembre 2012 de 8h à 20h dans l’ensemble des bureaux de votes de Mantes-la-Jolie.

La grande interrogation de ce scrutin, outre le choix des habitants, concerne l’abstention ?
Suivant le résultat du référendum, que ce passera t-il ?
Nous rappelons que la loi est la suivante :
Le projet soumis à référendum local est adopté si la moitié au moins des électeurs inscrits a pris part au scrutin et s’il réunit la majorité des suffrages exprimés.
Si cette dernière condition est remplie, le référendum vaut décision que la collectivité locale organisatrice doit juridiquement suivre. Dans le cas contraire, le référendum n’a alors que la portée d’un avis consultatif.

Nous terminons cette article par une citation de Charles de Gaulle
« Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? »

{lang: ‘fr’}

A voir :


Au sujet de

mantestv





2 Commentairess


  1. Georges

    force est d’admettre que l’argent fait tourner les têtes.

    une telle gestion suscite beaucoup de convoitises… donc ne prenons pas ce référendum à la légère.

    merci à Mantestv pour cette info + qu’importante pour les citoyens locaux que nous sommes.


  2. L’UDI Mantes appelle à l’abstention massive :
    inutile
    trop cher
    organisation douteuse du scrutin : les modalités d’organisation piloté par Monsieur le Maire n’offrent aucune garantie contre des fraudes potentielles.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>